Techniques développées ou testées par Esprit Nature et Survie

Cette rubrique sera régulièrement mise à jour afin de vous présenter certaines techniques que nous mettons au point à Esprit Nature et Survie et des techniques et astuces que nous présentons et testons dans nos stages.

Technique dite de "L'attelle gonflable"

Cliquez pour agrandir l'image

Technique imaginée et mise au point par Stéphane d'Esprit Nature et Survie et testée et validée au cours des stages d'Esprit Nature et Survie.

Voici les explications de Stéphane:
"L'idée est venue du fait qu'à chaque stage, je vois de plus en plus de matelas gonflables de type Néo Air de chez Thermarest.
Donc, toujours dans l'idée de détourner au maximum le matos pour qu'il ait plusieurs utilisations possibles, j'ai eu l'idée de "l'attelle gonflable":"


- Première étape: réduire la fracture avec la technique du tire-botte (à apprendre avec un médecin) et ensuite tenir la jambe du blessé en extension avec une main pendant que l'autre main enroule le matelas (sans serrer).

- Deuxième étage: Faire 3 tours de scotch americain (duct tape) toujours sans serrer.

- Troisième étage: Il suffit de gonfler le matelas pour immobiliser la jambe.

Avantage: En gonflant, l'attelle prend totalement la forme de la jambe et il est possible de régler parfaitement la compression (par la pression de gonflage).

Cliquez pour agrandir l'image

Feu norvégien ou torche suédoise

Cliquez pour agrandir l'image

Voici une grand classique, bien connu des bûcherons dans les pays scandinaves, que nous présentons régulièrement à nos stagiaires dans nos stages.
Une technique redoutable d'efficacité !

Il faut un rondin de bois dont le diamètre sera proportionnel à la durée de feu que vous désirez.
Dans le cas présent, nous avons pris un rondin d'une vingtaine de centimètre de haut et d'un diamètre d'environ 15 centimètres.
Pour commencer, il faut diviser le rondin en quatre morceaux.
Nous utilisons la technique du "batonnage".

Cliquez pour agrandir l'image

Ensuite, nous recomposons le rondin en laissant un espace d'environ 2 à 3 centimètres entre les 4 morceaux.
Espace que nous remplissons de petit bois.

Les 4 morceaux sont maintenus en place par une ficelle sisal.



Cliquez pour agrandir l'image

Il suffit alors d'allumer le feu.

Et de laisser chauffer, cuire ou griller...
Cliquez pour agrandir l'image

Bois gras et taille crayon

Une technique toute simple est d'utiliser un taille crayon afin de faire des copeaux très fin de bois gras qui seront facile à allumer avec un firesteel.

Atelier noeud

Dans la vidéo suivante, une stagiaire réalise trois noeuds indispensables pour l'installation du bivouac.

Copyright © 2012 Esprit Nature et Survie. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à webmaster@esprit-nature-survie.fr